Impromptus : Un nouveau départ

Lettre ouverte…

Une fois de plus, tu me dis ne pas me mériter

N‘insiste pas, je sais déjà tout le mal que tu m’as fait

Ni le souvenir de nos plaisirs, ni la réalité de nos constructions

Ont le pouvoir de rattraper le temps et me ramener à ta raison

Une fois de plus, tu avoues tes démons, tes pires cauchemars

Vils assassins d’une pourtant si prometteuse et jolie histoire

Et c’est sans parler des monstres cachés dans mon propre placard

A l’affût du moindre souffle de vie à tourner au désespoir

Une fois de plus, nous contemplons impuissants le résultat

De nos déchirures enfouies, spectres de nos souffrances, toujours là

Et si nous n’avons pas réussi, malgré tous nos efforts, à nous guérir mutuellement

Plutôt que de considérer notre chemin comme des projets menés vainement

Arrêtons-nous sur ce qu’a été notre vie, ce que nous avons réalisé

Rien qu’en contemplant ces visages d’ange qui ne cessent de nous regarder

Trouvons le moyen d’apaiser douleurs, craintes et angoisses endurées

… pour un nouveau départ

9 réponses sur “Impromptus : Un nouveau départ”

  1. magnifique plume

    je sais mes commentaires se suivent et se ressemblent, j’y peux rien à chaque fois j’admire ta capacité à écrire à jouer avec les mots.

  2. Merci Lau, Merci Millie… ne te retiens pas, chaque commentaire est une petite perle à lire, ça fait du bien, je ne suis pas dépourvue d’égo encore 😉

  3. J’ai traversé une étape dans ma vie ou j’aurais pu écrire une telle lettre.
    Tous ces mots , je les lis et j’ai l’impression que c’est moi qui les écris.
    L’émotion qui s’en dégage , je la ressens pour l’avoir vécu il n y as pas si longtemps encore.
    J’espère qu’il y’ aura un nouveau départ .
    Cette lettre est très belle .
    Je l’aime beaucoup.
    J’espère que tu pourras écrire une réponse .

  4. @ Thomas, merci beaucoup, et j’aime l’adjectif que tu as trouvé, il me va droit au coeur 😉

    @ Mehdi, c’est un véritable plaisir de te lire chez les Impromptus à chacune de tes interventions, c’est pourquoi ton commentaire me touche particulièrement, d’autant plus quand je comprends que tu as été plus ou moins concerné par ce genre de questionnement… je suis curieuse de connaître ta propre réponse à la lettre…?

  5. @plumevive, merci beaucoup., ça me touche.
    Aujourd’hui je cherche encore des réponses.Mais je promet d’en écrire une.Et je la posterais ici même avec ta permission.Merci pour tes mots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *