Impromptus : Parodie de chanson

Sur l’air écrit par Claude Nougaro : Une petite fille

Une vilaine sorcière
Dans un pays d’mystères
Qu’a fait tout plein d’dégâts
Qu’a fait tout plein d’dégâts
avec sa sorcellerie
Mais qu’est ce qui lui a pris ?

Une vilaine sorcière,
Qui n’est même pas hideuse
Qui fait croire le contraire
Et qui voudrait en plus, qu’on n’la croit pas heureuse… mais quelle idée brav’gens.

Mais comment a-t-elle fait ?
Comment s’y est-elle pris ?
Comment a-t-elle réussi ?
Avec ses mains tordues, et son nez tout crochu… sans parler de sa tronche !

Oyez oyez braves gens !
Oyez oyez braves gens, réveillez-vous très vite !
Elle continue son œuvre
Sans souffler un instant
C’est une vraie couleuvre

Une vilaine sorcière
Dans un pays d’mystères
Qu’fait toujours parler d’elle
Elle transforme qui n’veut pas
Et grâce aux sortilèges …les souffrances, abrège.

Parce qu’elle a un cœur
même s’il est fait de pierre
qui existe quand même
Elle ne laissera jamais
ses proies et victimes
prisonnières de leur sort

Malgré tout elle continue
son œuvre et sa vie
son œuvre et la mort
Malgré tout elle continue
Son destin tragique de jeteuse de sort

Sorcellerie, ô sorcellerie, bouc-émissaire, tu as le dos bien large
Car bien sûr même sans toi, cette fichue vipère… accomplirait son œuvre.

Que va-t-elle faire maintenant ?
L’éternelle bonne question
Oh mon Dieu, aidez-nous !
Elle sera bientôt à vous,
On la cherche activement,
Ca y est… on l’a !

Au bûcher !
Au bûcher !

A mort !
A mort !
A mort !

4 réponses sur “Impromptus : Parodie de chanson”

  1. oui, ou alors une inspiration qui n’aurait pas été à la hauteur de tes espérances…

    lis bien Ma Cocotte, on parle d’une vilaine sorcière… au coeur de pierre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *