Impromptus : Je pédale dans la choucroute

Je suis une femme comme les autres. Simple. Avec ses petits plaisirs. Rien qu’à elle. Et ce que j’aime par dessus tout, c’est le sport. Sous toutes ses formes. Il n’y a qu’une pratique qui m’est et me sera toujours étrangère, c’est le cyclisme. Je ne sais pas faire de vélo. Et je n’ai pas l’intention de changer cet état de fait.

Pédale ! est un encouragement que je n’entendrai jamais, car je n’ai aucune envie de m’y mettre. Mes efforts sportifs actuels me conviennent bien à vrai dire. Ils arrivent même à compenser suffisamment mes autres plaisir des sens. Parce que oui, j’ai aussi d’autres plaisirs, plus ou moins salutaires pour ma santé.

Dans ces autres petits plaisirs, j’ai bien entendu quelques penchants pour des activités plus intimes, mais aussi pour la bonne bouffe. Quelques cocktails avec alcool et jus de fruits sont aussi les bienvenus… il me reste le vin à découvrir. Mon royaume pour savoir déguster cet élixir, que j’ai bien du mal à goûter en attendant. Peut-être un jour, s’il arrive à être parfaitement accordé avec le plat de résistance proposé, ce qui n’est pas tâche aisée, mais que ma voisine réussit avec brio.

La gastronomie offre tellement de possibles aussi. Je suis friande de toutes sortes de cuisines : asiatique, maghrébine, européenne, africaine. Et dans la cuisine européenne, j’apprécie tout particulièrement les plats proposés par la belle Italie, mais également ceux de ma région natale, la Franche Comté et, par extension, l’Alsace.

Choucroute, pommes de terre à la cancoillotte et plats d’hiver en tous genres, que du bon pour l’estomac, dans tous les sens du terme, malheureusement. Enfin… Voici une brève tranche de vie, racontant des choses que je sais passionnantes (!), mais véridiques, et qui m’aident à étayer le thème de la semaine, qui ne m’a pas inspirée plus que la production que vous venez de lire… Vivement le prochain !

(précision : « je pédale dans la choucroute » et « ma voisine » devaient figurer dans le texte… et inutile de le dire, ma production de la semaine est nulle. On fait c’qu’on peut aussi. D’accord, quelques fois, vaudrait mieux s’abstenir. Alors, vous aussi pour vos commentaires.)

7 réponses sur “Impromptus : Je pédale dans la choucroute”

  1. Ben je trouve ça pas si nul que ça moi! Je sais pas ce que j’aurais bien pu écrire avec ces mots! Moi non plus je n’aime pas le cyclisme. Enfin je devrais dire je n’aime pas le sport en général et le cyclisme en particulier… Et là tu vois autant je peux comprendre, comme je l’ai écris chez Millie, les gens qui aime le foot, le rugby le tennis, autant je ne peux pas comprendre ceux qui se passionnent pour le tour de France!!!
    Enfin bref bonne journée…

  2. @plume tu sais quoi ben en commençant la lecture je me suis dis « tiens c’est bizarre elle publie vachement tard et en plus on dirait qu’elle n’avait pas d’inspiration » 😉
    En fait je dis ça mais moi, j’aurai pas pu écrire tout ça ! mais ça ressemble à une histoire qu’on invente pour un enfant, le soir, alors qu’on a d’autres choses à faire, et que lui, il VEUT son histoire!
    alors voilà c’est bien mais ….. c’est quoi le thème de la semaine prochaine?
    (dis tu m’en veux pas pour ce non léchage dans les règles de l’art ?)
    je t’embrasse bien for,t bonne nuit, fait de beaux rêves, Plume…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *