Je viens de finir…

Born to be a larve, Boulet

boulet1

Je suis consciente de me mettre une bonne partie de mes lecteurs à dos en disant ça, mais… je n’aime pas la B.D. Ca m’a toujours gonflée. Etre obligée de passer trois heures sur une case pour en tirer tout ce qu’elle a à donner, texte comme image… et pis y’a des graphismes franchement pas top, et pis, et pis, et pis, j’aime pas. Oué, j’aime pas qu’on m’impose les images. Une des choses que j’apprécie le plus quand je lis un livre (un vrai, savez, où y’a que des lettres qui sont sur les pages), ben c’est de pouvoir laisser libre cours à mon imagination, de pouvoir inventer ce que je lis. La bande dessinée, elle impose. Et moi, j’aime pas ça. Bon, ok, j’arrête la provoc’. Mais c’était quand même marrant de vous imaginer vous indigner tous, derrière votre écran. J’admets que je n’ai jamais été trop B.D. (à part les Fluide Glacial que j’ai lu beaucoup, beaucoup trop jeune) et que mon chéri est un addict, lui… forcément, quand vous partagez des choses intimes avec quelqu’un, il vous présente son meilleur pote…

En bref : Boulet, c’est ça. C’est comme ça que je l’ai connu, dans un premier temps. Tout est parti d’un mail mystérieux et chaud, me comparant à ce magnifique instrument qu’est le djembé… et l’enflure qui couche avec moi me sort direct cette note. Hi-la-rant (ironie). Mais du coup, c’est vrai que… ses autres notes, ben… j’ai d’abord eu du mal à me mettre à sa patte (dessin), et puis, l’humour l’a emporté et puis… je l’ai netvibé. Si, si ! Depuis, c’est une grande histoire d’amour entre Bouletcorp et moi… même que lorsque Shampooing s’en est mêlé, j’ai pas pu m’empêcher de tomber dans la bac à laver… j’ai taxé à mon chéri le premier recueil des notes de blog de Boulet pour… le lire ! (c’est vrai, j’ai pas fait bref, mais c’est bien pour ça que vous venez me lire, non ?)

Le petit plus : L’humouuuuuuuuuuuuuur ! Cet homme est une mine de jeux de mots, d’idées farfelues et de scènes incongrues. Des tranches de vraies vie, romancées ou non, qui font mourir de rire ou donnent au moins le sourire. Il a la capacité de dessiner des images, des plans que l’on a tous en tête, des postures, des grimaces, que l’on imagine tous un jour et avec lesquelles on se paie de super bons fous rire… ben voilà, c’est ça Boulet et son carnet de note. Des lunettes roses pour les jours gris.

Le petit moins : c’est trop couuuuuuuuuuurt ! J’ai vraiment beaucoup aimé (et me félicite de ne pas être pire qu’un âne, parfois), ça se lit à une vitesse… et encore, j’ai fait durer, je l’ai laissé pour mort alors que j’en étais à la moitié (y’en a un qui s’arrachait les cheveux, trop drôle), mais c’est quand même passé trop vite… c’est pour ça que je me suis jetée sur le deuxième volet, dès que mon chéri l’a commandé sur le net. Et je l’ai dé-vo-ré. Miam.

6 réponses sur “Je viens de finir…”

  1. je suis allée lire un peu le blog en lien , c’est pas mal …. mais alors la mise en page est merdique…
    Merci pour la découverte.

  2. Hello !

    Je peux linker ton avis sur Je Lis, Tu Lis, Il Lit ? (un blog collaboratif qui regroupe les avis de lecture de tout plein de blogueurs/euses)

  3. Homéo, à qui le dis-tu !

    Ros’, fais pas ton crâneur ou je te le demande en cadeau de mariage !

    Hello Plume, je t’en prie pour le lien, n’hésite pas ! (et tu peux piocher dans la réserve de « je viens de finir… »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *