Je viens de finir…

Premières Fois, multi-auteurs

Voici un nouvel essai de ma part pour ce genre si particulier que représente la bande dessinée (chut, ne dites à personne que je lis Watchmen en cachette après avoir été voir le film, compris ?). Mon chéri étant une sacrée tête de pioche, et connaissant surtout mes larges penchants pour l’érotisme (voire la pornographie), a décidé de continuer mon initiation (haaaan) à ce monde qu’il affectionne tant par l’intermédiaire de différents ouvrages que nous qualifierons mièvrement de « coquins ». Et voici ce que j’ai pensé de l’un d’eux (lu à deux sur un bout de semblant de canapé, lentement, consciencieusement et contre toute attente, sagement).

En bref : Une dizaine de récits dessinés sur le thème universel de la « première fois ». Alors je vous l’accorde, tous ne relatent pas une « première fois ». Ou peut-être si, mais la « première fois » avec untel ou dans telles circonstances. Des genres de graphismes complètement différents les uns des autres, des tons à l’opposé, tantôt bourrés d’humour, parfois teintés de noirceur, des idées à foison et des situations cocaces ou excitantes. Dix morceaux de vie plus ou moins romantiques, plus ou moins glauques, plus ou moins crus, plus ou moins poudrés, pour notre plus grand plaisir. Voici ce que j’ai pensé de chacun d’eux.

Le plus : J’ai vraiment aimé la première « nouvelle », tendre, inattendue, rafraîchissante, même si le dessin anguleux n’est pas trop mon trip. Le scénario m’a beaucoup plu. Toute comme la seconde, qui a entendu mon rire sonore dès les premières cases et dont l’histoire m’a amusée. La troisième est très mignonne aussi, le déroulement bien imaginé et assez osé (j’adore les dessins). La cinquième est un fantasme bien connu réalisé par un coup de crayon plutôt adroit. La n° 8 est particulière, mélangeant complicité, tendresse, confiance et soumission, timidité et… dessins peu flatteurs. La neuf est bien pensée elle aussi, mettant en scène un autre fantasme récurrent, et la case finale est de toute beauté (moi fleur bleue ? non…). Je conseille, parce que malgré les petits côtés moins, ben c’est une chouette BD. D’ailleurs, depuis, je suis partie à la chasse aux oeuvres du genre.

Le moins : La quatrième, triste à n’en plus finir. Drôle de chute, mêlant des sentiments pas jolis-jolis. La sixième est glauque à souhait, elle m’a fait froit dans le dos, bbrrrr… la septième parle d’une femme qui investit un club d’échangistes, et c’est plutôt bof-bof (enfin, à mes yeux), bien que le graphisme me rappelle celui de Fluide Glacial. La dixième est ho-rrible. Le mélange de dessins, de vraies photos retouchées, les courbes des personnages, tout comme l’histoire, que je trouve, euh… comment dire… super strange (sans accent français, je vous vois venir, vous, là-bas…).

10 réponses sur “Je viens de finir…”

  1. C’est bizarre que je n’ai pas vu passer cette BD. Va falloir que je mène l’enquête :). Alors comme ça on a une prédilection pour la littérature coquine ? (euh en même temps j’ai beaucoup aimé « Venus Erotica »)

  2. Ch’uis allée chercher mon exemplaire (offert à Noël par Chéri) pour comparer tes impressions.
    Je suis assez d’accord avec toi sur les plus, les moins , je dirais qu’il n’y a que la 10 que je n’ai vraiment pas aimé, et la 6 est glauque mais pas si dérangeante.
    Quant aux dessins, la 8 et la 10 j’aime moyen.

  3. Intrépide, vi vi vi, j’aime bien, ça adoucit un peu le piment que j’ai de ce côté là 😉

    Eliza, c’est plus qu’une certitude ! Merci d’être venue me rendre visite…

    Homéo, j’aurais été étonnée que tu n’aies pas eu cet exemplaire en ta possession 😀

    Ros’, mon choupinet… comment te dire… il n’est pas à moi. Hum.

  4. j’ai des bouquins à commander au père noël alors! (vais peut être pas attendre décembre quand même ;))

  5. Tiens, une bd à acheter. Le problème c’est qu’il y a déja tant de livres et de bds sur la liste d’attente …
    Anecdote amusante : Tu m’as surtout convaincu par la partie « moins » …

  6. Chagas, yes, je vais faire un billet sur le sujet 😉

    Millie, je te le conseille fortement en effet !

    404, euh… c’est à dire ? tu es convaincu de ne pas l’acheter ou tu as apprécié ce que j’en décris en « moins » ?

    Plume, thanks !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *