Oups

La consultation de mes pages ne faiblit pas, vous êtes toujours fidèles au poste… sauf que.

Les commentaires se faisaient pauvrets ces derniers temps, et je me suis demandée pourquoi (et j’étais pas la seule)… et non, ce que j’écris est toujours intéressant, inutile d’aller chercher par là. Chut j’ai dit !

Et là, Ô surprise, Ô culpabilité, je me suis aperçue que je n’avais répondu moi-même à aucun commentaire depuis… plus d’une dizaine de jours. Hum.

Vi, vi, vi, c’est vilain tout plein et tout ce que vous voulez… bon, maintenant que vous m’avez bien punie (et que j’ai répondu à retardement jusqu’au 15 février, les intéressés, faites au moins l’effort d’aller lire mes banalités siouplé), je compte sur vous pour venir me dire vos bêtises sous mes conneries (ou propos intelligents, ça arrive)…

Rendez-vous demain et chaque jour de la semaine !

See you soon… (et toi mon p’tit Yo, tu paies rien pour attendre).