La brève du vendredi (dont tout le monde se fout mais quand même)

Non, non, ils ne m’ont pas retenue prisonnière à Disney, encore que j’aurais bien aimé très sincèrement, car la suite de cette semaine de folie a été plutôt mouvementée et pas en bien. D’où mon silence. Parce que lorsque j’écrivais des choses, c’était pas jojo et qu’ici, je ne veux pas me laisser aller à la confession intime, ni au mur des lamentations. C’est un blog qui me fait du bien et même si cela exige qu’il soit au repos de temps à autre, il restera un blog de tout et de rien, mais surtout de petits riens. Alors voilà, cette semaine de vacances avec deux jours chez Mickey compris dedans a été un vrai tourbillon de plaisirs, partagés avec tout plein de monde que j’aime en plus, que du bonheur. Si je ne devais avoir qu’une seule semaine de vacances par an, je voudrais qu’elle ressemble seconde par seconde à celle-ci, les trépignements dans les files d’attente en moins, peut-être…. alors enjoy les amis, je vais essayer de garder la tête hors de l’eau (oui, c’est une expression que j’aime bien) et de repointer dans les parages (et dans d’autres).

4 réponses sur “La brève du vendredi (dont tout le monde se fout mais quand même)”

  1. Ma puce il ne sert a rien de te justifier ton absence.
    Tu es toujours merveilleuse et je prend la parole au nom de tous en te disant que nous avons hate de te relire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *