Mon impromptu de la semaine

Cinq ans que je ne les ai pas touchés. Cinq ans qu’ils ont fermé la porte de ma sérénité. Cinq ans que je tiens à la force de mon abnégation, au supplice de ma peine. Cinq années volées au désarroi de les voir chaque jour s’étioler un peu plus. Cinq années endurées à la sueur de mes égards injustement appréciés. Cinq années qui ont creusé le fossé qui nous sépare et la fosse qui nous attend. Cinq années que je fête leur départ comme on ponctue un deuil qui ne veut pas se faire. Mes rêves…

consigne

8 réponses sur “Mon impromptu de la semaine”

  1. moi j’aimerais bien que sur les blogs il y ait le bouton « like » comme sur facebook… parce que des fois on a rien a dire… on veut dire qu’on est passe par la et qu »on a apprecie cet instant de lecture…

  2. C’est bien triste tout ça
    J’entends différemment ton commentaire sur le billet d’hier et je me permets de t’en remettre les 2 premières phrases:
    Je te souhaite des rêves à n’en plus finir,
    et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns.
    C’est pas moi, c’est Jacques qui le dit 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *