Mon impromptu de la semaine

C’est dimanche aujourd’hui. L’air est couleur du miel. Les cigales font entendre leur mélodie ensoleillé tandis que les bruits d’eau dans laquelle on plonge ponctuent le silence doucereux d’un après midi provençal. La chaleur moite fait coller les vêtements et son corsage n’est pas exempt de ce traitement, sans aucun doute de faveur à mes yeux lorsque je découvre la pointe érigée de ses seins qui semble vouloir percer le tissu. Elle s’approche de moi, effleure de la main mon épaule nue, puis finit par se diriger vers le réfrigérateur et sa cargaison de boissons fraiches. Elle se penche doucement, habilement même, de manière à laisser le coton de sa jupe légère embrasser la peau humide de ses jambes hâlées. Son cul ainsi parfaitement dessiné, immobile, m’hypnotise jusqu’à me faire sursauter lorsque le son de sa voix parvient à mes oreilles engourdies. Oui, je veux bien de sa bière, froide comme la couleur de ses yeux, piquante et divine en bouche comme les sucs de son épiderme sur ma langue. Elle revient vers moi, la peau collée par le moindre centimètre de tissu qui la recouvre déjà à peine. Son sourire en dit long sur la suite des réjouissances, elle n’a pas que soif d’un partage de bière, c’est certain. Elle s’agenouille devant moi, la bouteille qui perle au creux de sa main. Je la lui retire des doigts pour la passer sur son front parsemé de mèches rebelles qui la rendre terriblement sexy. Elle me donne la chair de poule en me caressant les bras de la fraîcheur récemment accueillie par ses mains. Je réponds à son sourire et à ses envies d’un regard sans équivoque. Je dépose alors ce qui m’occupe les mains pour les utiliser à des fins beaucoup plus lubriques que la prise d’une goulée de liquide froid qui titillerait un gosier desséché… ce que nous n’avons pas manqué de faire toutefois, avant de plonger dans un océan de braises.

consigne

14 réponses sur “Mon impromptu de la semaine”

  1. Un peu de chaleur enfin, pour affronter ce samedi matinal et glacé ! Je crois presque entendre la « cymbalisation » des cigales. Saviez-vous que ce sont les mâles qui utilisent leurs cymbales pour attirer les femelles ? Chez nous, les femmes ont de la bière pour attirer le mâle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *