Cher Frère Blanc

Quand je suis né, j’étais noir.

Quand j’ai grandi, j’étais noir.

Quand j’ai froid, je suis noir.

Quand je suis malade, je suis noir.

Quand je mourrai, je serai toujours noir.

Tandis que toi, homme blanc.

Quand tu es né, tu étais rose.

Quand tu as grandi, tu étais blanc.

Quand tu vas au soleil, tu es rouges.

Quand tu as froid, tu es bleu.

Quand tu as peur, tu es vert.

Quand tu es malade, tu es jaune.

Quand tu mourras, tu seras gris.

Alors, de nous deux, qui est l’homme de couleur ?

– Léopold Sédar Senghor –

19 réponses sur “Cher Frère Blanc”

  1. c’est devenu un classique mais il m’avait beaucoup plu quand j’avais découvert le texte…
    Bon retour Plume !

      1. Mééééeuh !!! c’est pas ma faute si j’avais eu l’occasion de le lire plusieurs fois… pfff, rien le droit de connaître ici, si c’est comme ça je boude.

    1. ah, voilà enfin quelqu’un de simple (comme moi quoi !) je l’ai découvert à l’occasion d’une leçon de poésie de mon grand, j’ai beaucoup aimé aussi…

  2. j’aime bien, mais moi je n’ai que deux couleurs, Blanc et rouge. Blanc tout le temps et rouge au soleil, rouge de honte, rouge de peur etc…

  3. j’aime bien aussi mais pourquoi tu sors de ton silence pour nous poser un poème de Léopold Sédar Shengor, tu n’as rien à raconter, mais tu as besoin de faire vivre ton blog ?
    A bientôt

    1. en fait, oui, mon blog n’arrête pas de pleurer depuis des jours et des jours qu’il meurt de faim, je pouvais quand même pas le laisser sans rien ! et puis mes stats, t’y penses à mes stats ? hein ?

  4. tiens le « h » c’est amusé tout seul … pas grave je vais pas faire le ménage dans les lettres j’ai bien assez à faire comme ça 😉

  5. Comme cela fait du bien de rappeler ce poème savoureux et multicolore, que je connaissais déjà. Avec humour, Senghor souligne combien cette notion de couleur est ridicule, ridiculement dangereuse et ce qui apparait comme une différence évidemment n’en est pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *