Je viens de lire…

Un miracle en équilibre, de Lucia Etxebarria

Vous vous souvenez, le jour où nous avons préféré nous nourrir de papier (et vieux qui plus est) plutôt que bons aliments bien frais ? Et bien ce livre faisait partie du lot. J’ai lu « Amour, Prozac et autres curiosités » du même auteur et j’ai beaucoup aimé ce livre. Du coup, ni une ni deux, j’ai déposé « Un miracle en équilibre » dans le panier d’achat (qui n’était autre que nos mains) et l’ai conservé précieusement pour m’en délecter par la suite.

En bref : C’est l’histoire d’un…e femme. Elle écrit son journal, qu’elle adresse à sa fille tout juste née, âgée de quelques mois. La narratrice lui raconte comment elle en est arrivée à faire certains choix, parfois contre son gré, parfois sans même savoir pourquoi, de quelles manières elle a traversé les épreuves de la vie, passées ou qui nous sont relatées « en direct » dans le récit, et les raisons qui l’ont poussée à laisser ce témoignage de vie à sa descendance.

Le plus : Les personnages hauts en couleur, qui signe la plume de Lucia Etxebarria (je dois être maso de réécrire son nom plutôt que de mettre « auteur »). L’histoire est un jolie observation de l’influence des expériences adolescentes sur notre vie d’adulte, comme de la manière dont ce qui nous aura été seriné, l’ambiance dans laquelle nous aurons grandi, peuvent conditionner nos trajectoires une fois dans la cour des grands. Des sentiments justes, pas toujours louables, d’où leur sincérité lorsqu’ils sont livrés. On s’y attache, à ce petit bout de bonne femme, fragile et vaillante.

Le moins : Les premières pages sont un condensé, à mes yeux, de tournures et de figures de style pour montrer qu’on sait bien écrire, qu’on aimerait capter notre lectorat via des ficelles vieilles comme le monde. J’ai levé les yeux au ciel plus d’une fois, mais j’ai l’esprit très critique en la matière, je l’avoue, puisque ce genre littéraire constitue, avec un autre un peu plus mystérieux, mon antre d’écriture. Mis à part ce petit désagrément, j’ai pris plaisir à retrouver la traduction de la verve de Lucia (oui, je ne suis pas folle non plus, je préfère insinuer qu’on se connait bien en utilisant que son prénom… comment ça le copié/collé ça existe ? Je fais ce que je veux d’abord !) Donc à lire si vous aimez les récits de vie romancés.

3 réponses sur “Je viens de lire…”

  1. Ça y est, je commence à prendre du retard… mais je t’en fais une aussi, de liste de livres à lire, non mais.

    Avec des BD dedans, même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *